QUI SOMMES-NOUS

Des passionnés avant tout ! En 1998, Gérard, le père, après 30 ans de direction de filiales de groupes anglo-saxons tombe un beau matin au hasard d’une visite impromptue, en arrêt devant la vitrine de l’ancienne galerie de l’arrière petit-fils de Paul Cézanne, située au rez de chaussée du Louvre des Antiquaires. Elle est à céder ! Ce vieil atavisme pour la peinture et l’art en général, se réveille brutalement et il ouvre la galerie A Tempera, orientée vers les tableaux, dessins et sculptures du XIXe siècle, de l’Impressionnisme et de l’art moderne, qu’il animera pendant cinq ans.
La fille, Caroline, diplômée de l’Ecole du Louvre, après un master d’histoire de l’art à la Sorbonne et une année à l’université d’Edimbourg, le rejoint à l’ouverture d’une seconde galerie située en face et dévolue aux œuvres sur papier. En 2005, le père retourne dans l’Industrie avec un contrat de trois ans et reviendra ultérieurement épauler sa fille, qui à son tour a développé avec beaucoup de succès, une fidèle clientèle française et internationale. Le Louvre des Antiquaires ferme ses portes en 2013.

Caroline rejoint aujourd’hui son père dans une nouvelle aventure. En effet les contacts entretenus avec les nombreux peintres exposés ou leurs descendants, à travers des expositions et des rétrospectives ont généré et favorisé des liens souvent étroits, affectueux même, au sein desquels, règne durablement une confiance réciproque. C’est ainsi que Pierre Coquet, 90 ans, le fameux « Sansiste à Paris », régulièrement accroché aux cimaises des deux galeries et tributaire de quatre expositions au Louvre, nous confie aujourd’hui, la vente de son atelier, dans lequel bien au delà de ce que nous connaissions de son oeuvre, nous découvrons des pans entiers de styles et de thèmes différents, tous visités avec aisance et passion, de la figuration, à l’abstraction, en passant par le cubisme ! Un autre fonds d’atelier, celui d’Albert Coste, émule d’Albert Gleizes, un des pères du cubisme, figure également dans la galerie virtuelle de Fonds a tempera avec d’autres œuvres d’artistes. L’amour de l’art et l’identité d’un goût commun étroitement partagé nourrissent ainsi cette belle parenthèse de vie, entre un père et sa fille…